Mis à jour le 12-11-2019
RouenRespire
Histoire et géographie du département de l'Eure ( Pages 202 à 203 )
Bec-Hellouin.

653 habitants, école, céréales, prairies, bois, blanchisseries, moulins à eau sur le ruisseau de Saint-Martin, dépôt d'étalons pour l'armée.

Malgré les limites étroites de notre travail, nous ne pouvons nous empêcher de rapporter ici quelques lignes de l'éloge que fait Auguste Le Prevost, du Bec-Hellouin. « Le nom de ce lieu en latin, Becus Herluini, est bien l'un des noms les plus illustres dans les fastes de la science comme dans ceux de la religion ; un de ceux dont peuvent s'enorgueillir, nous ne dirons pas seulement notre département ou notre province, mais la France, l'Europe occidentale tout entière. Nous ne saurions trop en effet le rappeler à nos compatriotes : c'est dans cette chétive bourgade, aujourd'hui déserte et désolée, que le flambeau des lumières fut apporté d'Italie au XIe siècle, et c'est de là qu'il rayonna pendant plusieurs générations sur les contrées voisines. Cette enceinte, où ne retentit plus que la voix des soldats et le hennissement des chevaux, fut une pépinière inépuisable que la Providence sembla créer tout exprès pour régénérer l'Occident et peupler ses cathédrales et ses abbayes de saints et de doctes personnages, etc., etc. »

En savoir plus

Les églises :

Abbaye du Bec-Hellouin
4270039
Abbaye Notre-Dame
27800 Le Bec-Hellouin
Église Saint-André du Bec-Hellouin
4270387
Église Saint-André
27800 Le Bec-Hellouin