Se connecter

4270039 Abbaye Notre-Dame

Mis à jour le 12-10-2021
Adresse :
3 place Abbé Herluin
 
Coordonnées GPS :
Type :
Abbaye
Saint(s) :
Notre-Dame

Prochains offices :

Retrouvez tous les horaires des célébrations sur messes.info

Description architecturale :

L’église abbatiale est construite selon un plan longitudinal. Elle est orientée au nord et terminée par un chevet plat.

Elevation extérieure :

L’église actuelle est installée au sein d’une aile de l’abbaye. La façade occidentale est percée par deux portes-fenêtres symétriques en arc plein-cintre. L’une d’elles donne accès à l’église. L’église est composée de deux fois huit travées séparées au centre par trois travées. Toutes sont ajourées par d’immenses fenêtres en plein-cintre surmontées d’un arc architecturé. Les trois travées centrales sont comprises entre deux contreforts qui se prolongent en fronton antique au deuxième étage de l’église.

Elevation intérieure :

La voûte de l’église est en berceau. Son chevet est aveugle car l’église est accolée à une autre aile de l’abbaye.

Étapes de construction :

Les bâtiments actuels ont été construits aux XVIIe et XVIIIe siècles par les moines de la congrégation de Saint-Maur. Rendus au culte en 1948, les bâtiments conventuels sont restaurés par l’Administration des Monuments Historiques. Le réfectoire, situé dans l'aile ouest du monastère, est alors transformé en église abbatiale, qui reçoit sa dédicace solennelle le 31 octobre 1969.

Histoire :

Les XIIe et XIIIe siècles furent marqués par de vastes constructions qui témoignaient de l'opulence et du rayonnement de l'abbaye. A la suite d'un incendie, l'église fût presque entièrement rebâtie et consacrée en 1178. En 1197, l'église en partie écroulée fut de nouveau reconstruite. En 1274, la tour centrale de l'église s'écroula, entraînant dans sa chute du chœur et du transept. L'église fut une fois de plus reconstruite, mais cette fois sur de nouvelles fondations beaucoup plus vastes. Elle est consacrée en 1342 par Jean V de Hautfuney, évêque d'Avranches. Avec la Guerre de Cent ans, le lieutenant du roi Jean décida de fortifier l'abbaye: on mura les baies du chevet et les fenêtres hautes du chœur et l'église fut entourée de fossés.
Lors de guerres de Religion, les Protestants, reprenant l'offensive après la défaite de Dreux, sous l'ordre de l'amiral de Coligny, saccagèrent, en 1563, l'abbaye du Bec. Dès lors, les moines se dispersèrent, laissant le site péricliter: en 1551, la nef de l'église s'écroula et, faute de moyen, on décida de raser l'édifice, ne laissant que deux travées dont les fondations sont encore visibles. Participant au grand renouveau spirituel qui marqua le premier tiers du XVIIe siècle, la Congrégation bénédictine de Saint-Maure entreprit de réformer la plupart des monastère français.
A la Révolution Française, les moines furent expulsés. Pendant une quinzaine d'années, les bâtiments subirent dégradations et pillages divers. L'église abbatiale et la salle capitulaire furent vendues comme carrière de pierre en 1805 et détruites. Les bâtiments conventuels furent utilisés comme écurie militaire.
En 1948, l'abbaye fût rendue au culte monastique: la Congrégation bénédictine de Mont-Olivet, fondée au XIVe siècle s’installe dans l’abbaye. En 1959, l'abbaye vit le retour du corps du Bienheureux Herluin, déplacé dans l'église paroissiale Saint-André au lendemain de la Révolution.

Classement monument historique :

PA00099327
Ancienne abbaye Notre-Dame du Bec
L'ancienne abbaye Notre-Dame-du-Bec en totalité, à savoir l'enclos monastique avec le sol des parcelles AC 1 à 4, 9, 10, 13 à 16, 18 à 30, 33, 36 à 44 et AB 33, 34, et les murs d'enceinte, les bâtiments monastiques - y compris le bûcher - en totalité et l'ensemble du réseau hydraulique, y compris les captages et le grand aqueduc (cad. AB 33, 34 ; AC 1 à 4, 9, 10, 13 à 16, 18 à 30, 33, 36 à 44 ; E 34, 53, 143) : classement par arrêté du 15 décembre 2008

Objet(s) classé(s) :

statue : Vierge à l'Enfant
PM27000210
statue : Saint Ambroise
PM27000211
2 statues : Saint Augustin, Saint Grégoire pape
PM27000212
statue : Saint Jérôme (anciennement saint Médard)
PM27000214
statue : Saint André portant sa croix
PM27000215
PM27000210
statue : Vierge à l'Enfant
PM27000211
statue : Saint Ambroise
PM27000212
2 statues : Saint Augustin, Saint Grégoire pape
PM27000213
statue
PM27000214
statue : Saint Jérôme (anciennement saint Médard)
PM27000215
statue : Saint André portant sa croix

Journée du Patrimoine 2013 :

4857
Visite guidée
4858
Visite libre

Journée du Patrimoine 2014 :

4799
Visite guidée
4800
Visite libre

Photos historiques :

APMH00006075
Abbaye (ancienne)
Vue générale
APMH00006076
Abbaye (ancienne)
APMH00006077
Abbaye (ancienne)
Entrée
APMH00006078
Abbaye (ancienne)
Entrée
APMH00006079
Abbaye (ancienne)
Tour est
APMH00006080
Abbaye (ancienne)
Tour sud
APMH00006081
Abbaye (ancienne)
Pignon
APMH00006082
Abbaye (ancienne)
Base de la tour
APMH00006083
Abbaye (ancienne)
Base de la tour
APMH00006084
Abbaye (ancienne)
Pinacles
APMH00006085
Abbaye (ancienne)
Cloître
APMH00006086
Abbaye (ancienne)
Salle
APMH00006087
Abbaye (ancienne)
Mur adossé au cloître
APMH00006088
Abbaye (ancienne)
Cloître, angle sud-est
APMH00010686
Abbaye (ancienne)
Eglise, porte tabernacle
APMH00021229
Abbaye (ancienne)
Vue générale
APMH00021230
Abbaye (ancienne)
Tour, décoration en silex

Index des illustrations :

427000177
Abbaye du Bec-Hellouin
MonVillageNormand
427000178
Abbaye du Bec-Hellouin
MonVillageNormand
427000179
Abbaye du Bec-Hellouin
MonVillageNormand
427000180
Abbaye du Bec-Hellouin
MonVillageNormand