Se connecter

4270227 Église Sainte-Clothilde

Mis à jour le 14-08-2020
 
Coordonnées GPS :
49.1932678223, 0.7601029873
Type :
Église
Saint(s) :
Sainte-Clothilde Saint-Agnan

Prochains offices :

Retrouvez tous les horaires des célébrations sur messes.info

Description architecturale :

Elle est orientée et a un plan en croix latine présentant un transept saillant (faux-transept). La façade principale est précédée d'un porche. Son chevet est plat.

Elevation extérieure :

La façade principale d'entrée, à mur pignon, est encadrée de deux grands contreforts. Elle s'élève sur quatre niveaux. Au premier niveau, le porche présente une toiture en bulbe et est précédé par trois marches en pierre. Au-dessus du portail, une baie étroite en arc brisé. Au niveau supérieur du pignon, les armoiries des seigneurs d'Harcourt attestent que la création de l'église leur est due. Sur le faîte de la toiture, une petite croix surplombe l'ensemble.
Les murs latéraux nord et sud sont percés de quatre baies chacun et épaulés de contreforts. Ce sont des baies en arc brisé à deux lancettes trilobées et quadrilobées.
Le chevet ne présente aucune baie.
Le faux-transept est plus bas, avec des baies rectangulaires et couvert d'un toit à la Mansart.
La toiture de la nef est à deux versants.
Le clocher de base carrée se situe côté ouest, sur le faîte de la toiture. Il est de type Fry et est entièrement recouvert d'ardoise, sans aucune ouverture. Sa flèche est surmontée d'une croix de faîtage et d'un coq.
L'église est construite en blocage de silex mais ses contreforts sont en pierre.

Étapes de construction :

L'édifice est élaboré en deux parties bien distinctes. Le chœur date du XIVe siècle et la nef du XVIIe siècle. Certains éléments de l'église remontent au XIIe siècle. Les vitraux, quant à eux, viennent de l'atelier de verriers d'Evreux, Duhamel-Marette, et date du XIXe siècle.

Histoire :

L'église a été fondée par les seigneurs d'Harcourt au XIe siècle. Le patron d'origine est saint Agnan, un évêque d'Orléans du IVe siècle. Les dernières recherches lors des restaurations ont montré que certaines parties de l’édifice remontaient à l'an mille.
Au XVIIe siècle, sainte Clotilde devient la nouvelle protectrice de l'église. Cela fait suite à l'essor du culte de la sainte en Normandie et au retour de ses ossements aux Andelys.

Index des illustrations :

427002200
Église Sainte-Clothilde de Calleville
MonVillageNormand
427002201
Église Sainte-Clothilde de Calleville
MonVillageNormand
427002202
Église Sainte-Clothilde de Calleville
MonVillageNormand
427002203
Église Sainte-Clothilde de Calleville
MonVillageNormand
427002204
Église Sainte-Clothilde de Calleville
MonVillageNormand
427002205
Église Sainte-Clothilde de Calleville
MonVillageNormand
427002206
Église Sainte-Clothilde de Calleville
MonVillageNormand
427002207
Église Sainte-Clothilde de Calleville
MonVillageNormand
427002208
Église Sainte-Clothilde de Calleville
MonVillageNormand
427002209
Église Sainte-Clothilde de Calleville
MonVillageNormand
427002210
Église Sainte-Clothilde de Calleville
MonVillageNormand
427002211
Église Sainte-Clothilde de Calleville
MonVillageNormand